Projet Feux | UMR SPE 6134
Transferts  |
DIMZAL
Principe général du logiciel
L’équipe modélisation en collaboration avec l'équipe Informatique de l'Université de Corse a développé DIMZAL, un outil susceptible de dimensionner des ouvrages dédiés à la protection des opérationnels en phase de lutte. Outil qui serait ensuite susceptible de dimensionner, après quelques modifications, les coupures de combustible autour des constructions.
 
Pour effectuer les calculs, nous avons fait le choix d’héberger la structure logicielle plus communément appelée le « framework » de simulation sur un serveur internet (service web) accessible depuis des clients légers comme une tablette ou un Smartphone, un service web étant un programme informatique acceptant la communication et l'échange de données entre applications et des systèmes hétérogènes dans des environnements distribués.
Pour atteindre cet objectif nous avons utilisé nos modèles physiques simplifiés pour profiter des temps de calcul compatibles avec des applications sur le terrain. De plus, l’utilisation de nos modèles fait que nous avons une connaissance plus fine de leurs domaines de validité.
Nous avons donc utilisé les résultats du modèle physique de propagation simplifié développé par nos soins comme entrants du modèle de distance de sécurité développé également par notre groupe qui lui même utilisait notre modèle de la flamme solide.
Ces modèles sont ensuite décrits via une approche de modélisation à événements discrets et simulés dans un environnement souple et ouvert pour permettre les échanges de données sur le réseau. Il est à noter que les calculs se font toujours dans l’hypothèse que l’on nommera le « cas critique » : pente locale du terrain et direction du vent colinéaires. Une autre hypothèse adoptée est celle des grands feux (émissivité = 0,9).
WebService

 

L'interface du logiciel
Comme l’une des demandes initiales des opérationnels était de pouvoir utiliser l’outil sur le terrain, il a été décidé de concevoir cette application pour des plateformes mobiles du type tablettes (Android ou iOS). L’application est ainsi constituée d’un écran contenant :
  • Une palette sur le coté gauche permettant de faire appel à des calculs précédents et aussi la possibilité d’en créer d’autres. Pour lancer des calculs, il est possible de faire un choix parmi plusieurs types de végétation et de sélectionner une hauteur de combustible.
  • Une cartographie sur le reste de l’écran. Cette cartographie contient la localisation de l’utilisateur si elle est disponible, les courbes sur lesquelles les calculs sont demandés et la représentation de la Z.A.L. Les valeurs de la D.S.A. sont disponibles si une zone est touchée.

Calcul ASD


 

Le tracé
Le tracé peut se faire en utilisant deux modes :
  • Un mode dit « user-tracking » : il permet de sélectionner la courbe sur laquelle va s’effectuer le calcul à partir du terrain. En effet, les positions de l’utilisateur sont géo-localisées et le tracé se fait automatiquement.
  • Un mode dit « drawing ». Pour ce mode, l’utilisateur positionne manuellement les points de la zone où il souhaite avoir une représentation de la Z.A.L.

Mode Drawing


 
Une première version de cet outil permettant le dimensionnement des ouvrages a fait l’objet d’une déclaration d’invention auprès de la S.A.T.T. (Société d'Accélération au Transfert Technologique) Sud-Est en septembre 2013. La S.A.T.T. actuellement est en phase de recherche d’industriels intéressés par la valorisation du produit.
 
Page mise à jour le 26/05/2017 par Lucile Rossi-Tison