Projet Feux | UMR SPE 6134
Attualità
Projet Feux  |
Attualità

Conférence de Nathalie Chiaramonti : "Etude de la dynamique de combustion de végétaux et des fumées émises" le 30 Mars 2017 à 10h30 au lycée de l'Ile Rousse

Dans la cadre d'un partenariat entre l'Université de Corse et le Lycée de l’Ile Rousse, Nathalie Chiaramonti, Maître de Conférence à l'Université de Corse et chercheur au sein du projet "Feux de forêt" du laboratoire Sciences Pour l'Environnement (UMR CNRS 6134 SPE) donnera, au sein du lycée de l'Ile Rousse, le 30 mars 2017 à 10h30, une conférence destinée aux lycéens et intitulée "Etude de la dynamique de combustion de végétaux et des fumées émises" dont voici le résumé :

Les incendies de végétation sont toujours très nombreux et les surfaces brûlées demeurent considérablement conséquentes. Avec le réchauffement climatique, le risque incendie pourrait s’accroître, les conséquences humaines et environnementales seraient encore plus importantes. La communauté scientifique, en étudiant la propagation des feux, s’emploie à fournir des outils d’aide à la décision pour la sécurité incendie. La modélisation permet d’expliquer et de simuler le phénomène des incendies mais nécessite de disposer de données expérimentales. Différents dispositifs existent pour caractériser les propriétés thermiques cependant, certaines données (puissance dégagée, facteurs d’émission, opacité des fumées...) sont peu accessibles (non-reproductibilité des tests de terrain). De nombreuses molécules sont formées lors de la combustion des végétaux dans des conditions non maîtrisées, comme par exemple le monoxyde et le dioxyde de carbone, les composés organiques volatils et semi-volatils, les oxydes d’azote et les particules. Du fait de l’importance des émissions de fumées et de leurs effets sur la santé, il est primordial de pouvoir les quantifier.

L’étude présentée concerne le pin, en effet les futaies représentent non seulement un enjeu patrimonial fort mais également un enjeu économique important. De plus, les incendies dans ces futaies sont dévastateurs en raison de la forte combustibilité de ces espèces végétales. Afin d’expliquer au mieux le phénomène de combustion, il apparait nécessaire que les expériences réalisées au laboratoire soient les plus proches des conditions réelles d’incendies tout en étant facilement réalisables. Différents paramètres sont mesurés pour analyser la dynamique de combustion et l’opacité des fumées.

                                                   

 

Contact : Cellule de valorisation - Marie Françoise Salicetti - saliceti@univ-corse.fr - 06.13.16.40.58

à télécharger
Dominique Cancellieri | Mise à jour le 17/03/2017
Rendez-vous

Jeudi 30 mars 2017 à 10h30

Lycée d'Ile Rousse, ILE ROUSSE

Contact
Proposé par :
Laboratoire Sciences Pour l'Environnement (CNRS / Université de Corse)
Cellule Valorisation de la Recherche

En partenariat avec :
Lycée d'Ile Rousse