Projet Feux | UMR SPE 6134
Recherches  | Equipe de recherche
Vito Ciullo

        Fonction : Doctorant

        Section : 61

       Mail : ciullo_v@universita.corsica

       Projet Feu UMR SPE CNRS 6134

 


 

logo univ-corse Thèse en cours en Génie informatique, Automatique et Traitement du Signal

Detection, monitoring and measurements of wildland fires by drone

Université de Corse, Octobre 2015 - fin 2018


Axes de recherche

  • Feux de forêt
  • Productique
  • Robotique
  • Génie informatique
  • Mesure
  • Véhicules aériens sans pilote
  • Système stéréoscopique multimodal
  • Traitement infrarouge et visuel de l'image

Activités

  • Système de fusion multimodale pour drones
  • Développement de données tridimensionnelles denses
  • Mise en place des données en trois dimensions sur les cartes SIG et DEM
  • tests des algorithmes sur des feux se propageant sur 30 m2
  • Techniques pour créer des cartes et estimer la position d'un véhicule équipé d'une caméra infrarouge
  • Développement du premier certificat drone naval en Italie
  • Développement d'un mini-drone pour l'environnement naval équipé d'un sonar pour la bathymétrie et d'une caméra sous marine avec éclairage variabe pour découvrir le reste des bombes de phosphore de la Seconde Guerre mondiale

Prix

Septembre 2014 : Best projet ate the "World Lake Conference" avec le projet "TrasiBot", un bateau autonome drone de 6 m par 3 m, sans pilote à bord pour effectuer une analyse environnementale de l'air et de l'eau, totalement en mode autonome


Expérience de travail significative

Université de Fribourg : Recherche et développement en technologies de l'information. Travail sur le projet "SmartWheelChair", une chiase roulante avec la vision de profondeur (utilisant un dispositif kinect) pour déplacer une personne handicapée dans un environnement avec obstacles en mode autonome (dispositif SLAM)

SiralabRobotics : Développement de microprogrammes pour le pilote automatique et les drones navals. J'étais le responsable du projet pour le Trasibot USV. Nous avons utilisé des drones pour analyser des environnements (comme la photogrammétrie) et intéragir avec la vision infrarouge, thermique et multispectrale.


Témoignage

Je me nomme Vito Ciullo et j'ai 31 ans. Je suis actuellement doctorant de deuxième année à l'Université de Corse. 
Ma thèse a débuté en octobre 2015 et se déroule au sein de l'équipe feux de forêt.  Ma tâche dans l'équipe est d'étudier l'utilisation d'un système robotique pour capturer l'information par le feu. Mon expérience dans le domaine de la robotique vient de mon travail au laboratoire robotique de l'Université de Fribourg (Suisse), j'ai également travaillé comme chercheur privé dans une société italienne appelée « SiralabRobotics ». Avant de commencer mon doctorat, j'étais chef de projet du secteur naval pour une entreprise nommée « SkyRobotic », spécialisée dans les drones aériens et navals. Mes deux principaux projets sont « SmartWheelChair2.0 », développé à l'Université de Fribourg : il s'agit d'un fauteuil roulant autonome robotisé qui permet aux non-voyants de se déplacer dans un environnement inconnu ; et « Trasibot », un drone naval développé lorsque j’étais chez SiralabRobotics, puis à SkyRorotic : ce drone permet de faire une analyse environnementale de l'eau (en temps réel et avec un stockage d'eau) en mode autonome dans une petite mer ou grand lac. J'ai obtenu mon diplôme à l'Université de Pérouse en ingénierie de l'information, avec une thèse de baccalauréat intitulée « Analyse fonctionnelle, techniques et création d'un logiciel de gestion pour gérer une bibliothèque » et une thèse de master intitulée « Machine Learning d'un véhicule équipé d'une caméra infrarouge ». J'ai travaillé pendant mon étude en tant que développeur, d’abord pour un studio de jeux vidéo, puis pour la gestion des banques.


J'ai choisi la Corse pour effectuer mon doctorat, afin de poursuivre mon activité de recherche et enseigner à l'Université. J'ai choisi l'équipe feux de forêt car j'ai trouvé un projet très proche de mes précédentes recherches. Ma thèse de doctorat s’intitule « Détection, surveillance et mesures de feux de forêt par drone », l'objectif est d'utiliser un système robotique, dans notre cas un drone aérien, pour prendre des mesures de feux de forêt. Mon travail est donc de développer un algorithme qui permettrait de calculer des techniques de vision par ordinateur avec des images prises par drone, affectées par les vibrations et autres perturbations, puis de créer un cadre logiciel pour effectuer tout ceci en mode autonome. Au cours de ma première année, j’ai pu développer une certaine expérience, malgré quelques problèmes rencontrés avec le capteur utilisé : avec ce drone, il est impossible d’utiliser de gros capteurs, plus précis, car le poids est trop important pour permettre le vol. Cependant, j'ai commencé à obtenir des résultats positifs qui m'encouragent à poursuivre ce travail. Cette année, je travaille sur un nouveau système de stéréo-caméra,  qui permettraient de meilleurs résultats. Pour l'instant, le drone est en mode manuel, mais après les premiers résultats prometteurs des caméras, je commencerai à développer un pilote automatique pour apporter une intelligence artificielle au drone.

 

 

 

Page mise à jour le 30/05/2017 par Lucile Rossi-Tison